AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bien mal acquis ne profite jamais [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashkii Neytura

avatar

— MESSAGES : 37

— AVATAR : Charlize Theron

— ÂGE : 26 ans

— CAMP : Autochtone / Aucune Allégeance

— INFORMATIONS :
PRÉSENTATION
RELATIONS
RÉPERTOIRE RP'

CODE COULEUR : #ffff99


MessageSujet: Bien mal acquis ne profite jamais [LIBRE]   Lun 23 Mai - 0:00



Appuyée contre le mur de son vaisseau, Ashkii mastiquait délicatement un cure dent, usé par le temps. Elle était d'humeur joyeuse. Les minutes s'égrenaient avec une lenteur impitoyable, accentuant son impatience. Impatiente de recevoir son dû. Aujourd'hui, c'était jour de paye pour la chasseuse de primes. Elle venait réclamer sa récompense. L'excitation était telle qu'elle avait, soit disant, oublié d'avertir le Premier Ordre de son arrivée imminente. Ce n'était pas bien grave. De toute façon, le Premier Ordre ne savait pas rigoler. Était-ce sans aucun doute une raison supplémentaire pour les offusquer davantage. C'était comme un jeu pour la chasseuse de primes. La coopération avec les ennemis de la Résistance avaient du bon. Mais aussi du moins bon. Cela faisait plusieurs années qu'un bras de fer intense s'était engagé entre ces deux camps. Entre la Résistance et le Premier Ordre, elle ne savait plus à quels saints se vouer. De ce fait, la chasseuse de primes n'avait pris partie ni pour l'un, ni pour l'autre. Elle faisait son boulot, là où il y en avait.

Un petit groupe de quatre stormtroopers se hâta en direction de la jeune femme de vingt-six ans. Immédiatement, Ashkii se décolla de son vaisseau et fit quelques pas en avant. Enfin ! Alors qu'elle s'y attendait le moins, un des stromtroopers se précipita pour fouiller la chasseuse de primes, tandis que les autres la visèrent avec leurs blasters. Ashkii plissa les yeux en observant l'homme faire son travail. Elle devait admettre que, malgré l'inutilité de ces gestes, le Premier Ordre faisait preuve d'une grande prévoyance. Face à ces élucubrations, Ashkii ne put retenir son sourire.


« Quel accueil ! Allons, ne faites pas cette tête, on est tous amis. »

Le sarcasme de la jeune femme n'eut aucun effet. Pas la moindre réponse. Décidément, ces soldats n'étaient pas dotés d'une grande sociabilité. Aucune importance. Elle rit doucement. Attendait-elle réellement une réponse ? Pas forcément. Grâce à son bras métallique, Ashkii attrapa son cure dent et le laissa tomber au sol. Son joujou ne lui était plus d'une grande utilité dorénavant. Sans émettre la moindre résistance, Ashkii se laissa encercler par les soldats blancs, et les suivirent. La tueuse à gages ne pouvait s'empêcher de détailler les gens qui se trouvaient dans les couloirs. Elle était également impressionnée par le cadre de vie, auquel elle n'était pas habituée. Comme si elle avait espéré plus de la part du Premier Ordre. Il n'en était rien.
   
Quelques minutes plus tard, Ashkii et ses ''gardes du corps'' entrèrent dans une grande salle. Personne. Seule une grande table accompagnée d'une dizaine de siège. Un des stormtrooper prononça ses premiers mots destinés à la tueuse à gages : rester ici. Classique. Lui donnaient-ils véritablement le choix ? N'ayant pas d'autre option, Ashkii ne leur souligna aucune objection. Ainsi, les stormtroopers quittèrent la pièce aussi vite qu'ils y étaient entrés, en prenant soin de verrouiller la porte. La chasseuse de primes se retrouva pour la deuxième fois de la journée à patienter pour une durée indéterminé.

Si la réputation et le sens de l'honneur étaient quelques choses d'important pour elle, Ashkii restait et restera méfiante vis-à-vis de la parole du Premier Ordre. Naturellement, elle insistera pour recevoir sa récompense. Ce n'était pas quelques misérables gradées ou stormtroopers qui allaient lui faire peur. Cependant, on n'était jamais trop prudent.
Histoire de canaliser ses impulsions, la chasseuse de primes s'installa sur le siège le plus éloigné de la porte. Son attente fut de courte durée. La porte s'ouvrit. Ashkii fit pivoter son siège, les doigts croisés entre eux. Elle leva un œil interrogateur vers la source de pas qui venait de résonner dans la pièce. La respiration sifflante, la jeune femme resta muette un instant face au visage de la personne. Ashkii décocha un fourbe petit sourire. C'était ça, de faire un pacte avec le diable.


« Nous y voilà. Je veux juste vous causer. Au sujet de l'argent que l'on me doit. Ça vous dit quelque chose, pas vrai ? Je serai ravie de vous rendre ce qui vous revient. Nous avions un accord. J'ai votre... colis, dans mon vaisseau. Et vous, vous avez mon argent. »

_________________
================
CHASSEUR DE PRIMES
================
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bien mal acquis ne profite jamais [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chirac jugé...bien mal acquis ne profite jamais....
» On sait quand on part mais jamais quand on revient
» Ouattara, jean ping, mohamed 6 ... pona le Rais
» [Collection] La Flamme d'Or - Bien Mal Acquis / L’Aristo
» On n'est jamais si bien servi que par soi-même

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Binary Sunset :: Gilgr'aamesh :: Archipel :: Camps du Premier Ordre-
Sauter vers: